Salut !

J’ai créé Passages de vies dans le but de vous éveiller, mais aussi de vous libérer des mauvaises énergies, qu’elles soient sur vous où dans votre habitat.

Et je vais vous expliquer comment je procède.

Mais au fait, comment vous êtes vous retrouvez sur ce blog ? Laissez-moi deviner…

Vous êtes certainement dans l’une des situations suivantes :

  • Je cherche des réponses à mes questions suite à mon éveil.
  • J’ai peur de la mort, j’ai des angoisses.
  • Je ne suis pas au top de ma forme, fatigué.
  • Il se passe des choses étranges chez moi.
  • Je ressens des choses, j’entends qu’on me parle.
  • Je souhaite approfondir mes connaissances.
  • Je vois des ombres, des formes passées.

Je peux vous faire une liste interminable. J’ai généralisé afin que chacun puisse y trouver son besoin.

Vous avez certainement parcouru plusieurs sites, consulter plusieurs forums.

Résultat ?

Vous avez perdu énormément de temps à obtenir quelques réponses que vous cherchiez et finalement, vous en êtes toujours au même stade.

Gagnez du temps

Laissez-moi vous annoncer une bonne nouvelle, vous êtes au bon endroit.

J’ai regroupé ici tout mon savoir, toutes mes connaissances accumulées toutes ces années afin d’informer, soigner, éveiller chacun suivant son besoin.

Aujourd’hui, êtes-vous pleinement heureux ? Êtes-vous en pleine forme ? Avez-vous les pensées justes et les mots justes ?

Difficile de répondre oui à ces questions, et pour cause, le climat dans lequel nous évoluons n’est vraiment pas évident.

Mais laissez-moi vous dire, tout est possible lorsque l’on passe à l’action, lorsque s’entoure des bonnes personnes, et que l’on ose simplement demander de l’aide.

Vous vous demandez certainement qui je suis pour tenir un tel discours ?

Laissez-moi me présenter.

Voici mon histoire

Comment je me suis retrouvé Walk-in et Passeur d’âmes ?

Le chemin ne fut pas sans embûches, mais comme quoi, l’éveil ou le réveil peut se faire à tout âge.

Cela a commencé tout petit, lorsque le soir, couché dans mon lit, je voyais des formes, des silhouettes, des ombres au pied de mon lit. J’en hurlais à me casser la voix tellement j’étais terrorisé.

Rien de surprenant, puisque que tous les enfants peuvent voir ce monde invisible jusqu’environ 7-8 ans.

Je pense que c’est à cause de cette peur immense que mes capacités se sont fermées.

Jusqu’à mon éveil, qui est arrivé bien plus tard, on y viendra un peu plus loin, j’ai toujours cru que ces entités dans ma chambre étaient le fruit de mon imagination.

Mais, quand j’y repense, avec mes connaissances et mon expérience, je sais que tout cela était bien réel.

Je vous passe la période ado, qui s’est déroulée normalement, je suis arrivé dans la phase adulte.

Jusqu’à l’âge de 24 ans, mon quotidien se résumait à boulot, filles, sorties.

Là encore, vous me direz, rien de surprenant.

Jusqu’à ce fameux soir qui allait changer complètement ma vie.

Je dirais qu’il est entre 2-3 heures du matin, je suis dans ma voiture et je rentre chez moi.

Encore 1 petit kilomètre et je serai bientôt au chaud dans mon lit.

Sauf que je ne rentrerai pas avant plusieurs semaines.

En effet, je parviens à peine à entrouvrir les yeux et aperçois faiblement des néons blancs au-dessus de moi.

Je prends conscience que je suis allongé, mais où suis-je ?

Comment ai-je atterri ici ?

J’entends désormais non loin de moi des gens gémir de douleur, et moi, est-ce que j’ai mal ?

Non, aucune douleur.

Je ne comprends pas, c’est ça le paradis ?

Les minutes paraissent des heures, l’attente est interminable !

Je sens à présent qu’on me déplace et j’entends enfin une voix féminine me parler :

« Vous m’entendez monsieur ? Vous êtes à l’hôpital, vous venez d’avoir un accident de voiture. »

Me viennent aussitôt deux réactions :

  1. Ouf ! Je ne suis pas mort !
  2. Mais pourquoi je ne m’en souviens pas ? Et pourquoi me gardent-ils ? Je n’ai mal nulle part, tout va bien.

« Nous vous emmenons d’urgence en salle d’opération, vous avez été scalpé et votre cerveau est apparent. Vos deux bras sont également entaillés. »

Là encore, je me souviens très bien ne ressentir aucune émotion, comme si je me disais :

– Allez-y, faîtes ce que vous avez à faire. Arrivera ce qui arrivera.

Bilan, 40 points de sutures sur le crâne, sans compter ceux sur les bras, 6 moins de soins intensifs.

Et c’est dans ma chambre d’hôpital, à ce moment-précis que les premiers symptômes du Walk-in se sont manifestés.

Évidemment, à cette époque, je ne connaissais pas tout cela, c’est quand je me suis éveillé que j’ai en ai pris conscience.

La visite des proches était une catastrophe.

Absence complète d’émotions, de sentiments pour les 3/4.

Et en même temps sur le moment, cela ne m’inquiétait pas, comme si tout cela était normal.

J’avais énormément d’amis, habitant dans un village accolé à d’autres villages, les rassemblements étaient nombreux. (entre 50 et 100 personnes)

Je n’ai plus souhaité en voir aucun. Je me suis débarrassé complètement de tous mes amis.

À cette époque, ma petite amie vivait à 150 kms environ de chez moi.

Lorsqu’elle s’est rendue au plus vite me rendre visite dans ma chambre d’hôpital, j’ai immédiatement mis un terme à notre relation.

Idem pour mon boulot, j’ai démissionné dans les jours suivants mon opération, envoyant quelqu’un récupérer mes affaires.

Je n’avais plus rien :

  • Plus de voitures.
  • Plus de boulot.
  • Plus d’amis.
  • Plus de petite amie.
  • Et la moitié de ma famille qui ne me manquait plus.

Et j’étais si bien…

1 an après ma sortie, je décidais de me reconstruire.

Nouveau boulot, prise de mon indépendance en quittant le foyer parental, nouvelle petite amie (qui est ma femme aujourd’hui).

Mais cette reconstruction me fit prendre conscience d’une chose :

La vie ne tient qu’à un fil.

Je prends conscience que nous ne sommes pas immortels, et la vie que j’ai désormais me plaît. Les angoisses de mort s’accentuent à chaque naissance de mes enfants.

Ces attaques de panique vont durer pendant plus de dix ans, jusqu’à la perte d’un être cher.

Un drame pour notre famille, et la sienne aussi bien entendu.

Notre meilleur ami, le parrain de ma première fille met fin à ses jours.

Nous sommes anéantis.

Dans ce malheur, sans le savoir, va commencer mon éveil.

Effectivement, un déclic se fait, je m’instruis jour et nuit, je m’intéresse à tous les sujets :

  • Expérience de mort imminente
  • Sortie astrale
  • Vie après la mort
  • Tous sujets liés à la spiritualité
  • Médiumnité
  • Vie extraterrestre
  • etc.

Tout y passe, bouquins, forums, reportages, films. J’y passe tout mon temps et ma vision de la vie change petit à petit.

L’éveil se fait, la mort ne me fait plus peur, mon regard envers les animaux, la nature change, je prends absolument conscience de tout ce qui nous entoure.

Les mois passent et inconsciemment, je participe à l’éveil de ma femme.

Ayant aussi des capacités étant petite, elles vont se réveiller soudainement et au fil du temps, des expériences, nous allons nous apercevoir qu’elle est médium.

Elle multiplie les contacts défunts, puis se met à rejoindre des groupes dont un qui va nous être important pour notre avenir.

Un groupe Facebook très privé, celui de Francis Bourcher.

Pour vous situer le contexte, Francis fait partie pour moi, d’un pilier dans le monde dans l’éveil et la spiritualité.

Je regardais ses vidéos sur Youtube au tout début de mon éveil, c’est-à-dire quelques années en arrière maintenant.

Je l’écoutais également à la radio, bref Francis ne laisse rentrer que très peu de personnes, et c’est donc naturellement qu’il contacte Cindy.

« On peut se téléphoner demain ? » lui demanda t-il.

Carrément ! Comment est-ce possible de refuser ?!

Ce coup de fil fut magique, et pour conclure, il nous proposa une expérience d’écriture automatique le soir suivant.

Il décela rapidement chez elle son rôle de Passeuse d’âmes.

Nous avons multiplié les contacts défunts, rencontrant des situations en tout genre, et nous avons tellement appris de lui, à vitesse grand V.

Un peu comme si Mozart vous apprenait à jouer du piano.

Oui, je sais, mon exemple n’est pas possible, mais c’est pour dire.

Tout s’est accéléré pour Cindy, venant à en faire son métier, et c’est là que j’ai à mon tour commencé à ressentir les défunts, à voir des ombres passer, à les entendre.

Mes nuits se sont écourtées de plus en plus, multipliant des nettoyages de lieux que je ne connaissais pas et que je n’avais pas demandé.

Lors d’une guidance plus tard, on me révélera qu’ils mettent les choses en place pour moi, et que le nettoyage énergétique fera partie de ma mission de vie.

Voilà comment aujourd’hui, j’ai découvert et accepté mon rôle de Walk-in et Passeur d’âmes.

Mes interventions

Comme je vous l’ai dit, sur ce blog, j’ai décidé de tout partager avec vous, y compris mes interventions en tant que Walk-in et Passeur d’âmes.

Je pense sincèrement que plus on partage, plus on apprend aux personnes et vice-versa.

C’est un véritable échange qui fait grandir les deux parties.

Alors, pour un souci d’anonymat, il se peut que des noms soit remplacés, des photos modifiées, mais le contenu sera toujours intact, pour que vous puissiez comparer, vous rassurez et voir ce qu’il est possible de faire par rapport à votre situation.